Moeneclaey-min.jpg?fit=1200%2C1800

27 septembre 2018

Johanna Moeneclaey est née à Comines au sein d’une famille nombreuse de sept enfants. A 17 ans 1/2, dès sa sortie des humanités supérieures, elle commence à travailler à Comines pour l’enseigne Unic. Par la suite, elle est engagée comme secrétaire chez Bentex. En mai 1973, elle rejoint la Gendarmerie en tant que personnel civil auxiliaire au district de Mouscron, puis à la brigade de Comines. Après la fusion des polices, elle accède à la fonction de secrétaire de direction du Chef de Corps de la Police locale de Comines-Warneton.

 

Johanna, pourquoi t’engager en politique ?

Je n’avais jamais songé à faire de la politique, engagement incompatible avec ma profession. Lorsque le Collectif Ensemble m’a proposé de les rejoindre, j’y ai vu l’occasion tout d’abord de comprendre davantage le fonctionnement de la vie politique au niveau local, mais surtout de m’engager dans ma commune conjointement au milieu socio-culturel, milieu dans lequel j’ai toujours œuvré bénévolement et contribué dans l’organisation et la logistique d’activités diverses.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

J’y ai trouvé une équipe responsable, sérieuse qui travaille sans relâche pour sa commune et où règne une ambiance très conviviale. Je partage l’ambition du collectif qui est d’être à l’écoute des citoyens et dont le but est d’améliorer leur quotidien. L’association des générations dans notre collectif permet d’engendrer de très bonnes idées et de trouver des solutions pour que les jeunes et les moins jeunes puissent vivre ensemble à Comines-Warneton en toute sérénité.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

La configuration géographique spécifique de Comines-Warneton est telle que nous vivons à un carrefour entre la Flandre et la France, amenant une grande richesse culturelle et économique. Son histoire, du moyen-âge à aujourd’hui, se reflète dans le folklore de l’entité.

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

Surtout rendre à Comines-Warneton son esprit démocratique. C’est par le biais de la transparence que l’on obtiendra une qualité de vie pour tous les citoyens et que les décisions prises trouveront un sens.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Il y a beaucoup à faire dans notre entité, un « changement » me semble indispensable à la bonne gestion de celle-ci notamment au niveau de la sécurité des personnes, des biens, de l’emploi et la préservation des nuisances environnementales. J’en veux pour exemple :

  • l’état des routes fréquentées régulièrement par les riverains qui est inadmissible et représente un réel danger.
  • la fluidification de la circulation dans les centres-villes, l’aménagement des voieries est indispensable pour permettre aux habitants de pratiquer une mobilité douce, donner l’envie de prendre leur vélo pour faire ses courses, flâner, se rendre au travail et les jeunes à l’école. Une activité quotidienne qui auraient un impact sur l’environnement, le budget des ménages, la santé de nos concitoyens et favoriserait le commerce de proximité.
  • Et bien d’autres choses pour les jeunes, les seniors, le tourisme….

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

J’aime voir les gens heureux et rendre service me fait toujours plaisir. J’aime le contact des personnes et leur accorder ma confiance. J’aime le travail bien fait, on me dit  « perfectionniste » : mon principe est que lorsqu’on fait quelque chose, autant le faire bien ! Je suis une femme de « défis » et je crois qu’ « Ensemble » est un très beau challenge.

Le théâtre est une vraie passion et ce depuis très longtemps. Depuis 34 ans je suis membre  de la Troupe Arc-en-Ciel de Bas-Warneton dont je suis devenue la présidente et l’organisatrice principale. Tous les ans, à l’aide d’une équipe formidable, nous montons une pièce de théâtre pour le plaisir d’un public de plus en plus nombreux. Mais j’ai également fait partie du Théâtre patoisant Cominois, de la Troupe FANTASIA et j’ai également participé à plusieurs spectacles de mémoires collectives relatifs à la guerre 14-18 à Ploegsteert.

Je suis également férue de lecture et de jeux de lettres, mots croisés et de jeux télévisés dans le même style. Je ne peux me passer de musique.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Ma petite famille dont mon mari Wilfried qui, même s’il ne l’avoue pas, est mon plus grand fan, mes deux magnifiques filles : Caroline (mon coach) et Anne-Sophie (qui me soutient à fond) et mes cinq petits-enfants, Julien, Louis, Clara, Rodrigue et Maxime à qui je dédie ce challenge car ils font partie de la génération future à laquelle j’espère pouvoir apporter ma contribution pour les années à venir.

En plus de ma famille, j’ai toujours admiré les personnes qui s’impliquent dans l’humanitaire.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

Pas un livre, mais deux. J’ai toujours dit qu’un jour, je lirai la Bible et le Coran en entier. Sur une île déserte j’aurais enfin le temps.

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La sincérité, le sourire et la bonne humeur.

 

Quelle est ta citation préférée ?

Le bonheur, c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles (Indira Gandhi).

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un chien, eu égard à ma petite chienne « fifijo » qui depuis 9 ans nous comble de bonheur par sa gentillesse et son amour.

 

 


IMG_2669_pp-min.jpg?fit=1200%2C1800

24 septembre 2018

Retrouvez l’article en intégralité en cliquant ici ou ci-dessous:

 

1) Comment concilier développement économique et lutte contre les nuisances à Comines ?

Alice Leeuwerck (Ensemble) : “Nous soutiendrons l’implantation d’entreprises à valeur ajoutée pour les citoyens de Comines-Warneton, créatrices d’emplois directs et indirects dans notre entité.

Nous nous engagerons à faire respecter tous les permis anciens, nouveaux et en cours et à assurer, par ce biais, le contrôle strict des nuisances.

Le développement durable sera au cœur de la réflexion lors de l’octroi d’un éventuel permis via l’intégration de l’activité économique dans un plan de mobilité global, le respect du cadre du bâti actuel et des zones d’habitat à venir, sans gâcher les acquis environnementaux présents.

Une charte du bon usage des terres, agricoles et industrielles, sera rédigée. La charte des zonings, qui prévoit l’aménagement et la gestion de ceux-ci, sera établie et respectée.

La vision de notre entité pour les générations futures, tant à moyen qu’à long terme, primera”.

2) La Lys est un atout pour Comines-Warneton : comment comptez-vous l’exploiter au cours de la prochaine mandature ?

A.L.La Lys se doit de rester l’axe vert et ” nature ” pour Comines-Warneton. Peu de communes disposent d’une voie fluviale aussi riche par sa biodiversité et son accessibilité. Notre devoir est de protéger cette perle rare face aux tentatives de développement industriel et économique sauvages, et à la préserver. Notre portion de Lys, la seule portion wallonne, mériterait une reconnaissance environnementale européenne.

En plus de sa préservation, nous souhaitons développer le tourisme vert et les initiatives à fins pédagogiques et éducatives.

La gestion de la Lys se doit d’être un projet réellement européen pour lequel les deux pays et toutes les régions limitrophes doivent travailler en synergie. Ainsi, le projet d’implantation d’une plateforme multimodale tel que présenté ne correspond pas à notre vision future pour Comines-Warneton et ne se projette pas dans le tissu économique présent et à venir. Tout projet de développement économique concret doit tenir compte des infrastructures routières locales, régionales, voire internationales.

Non à la plateforme tant que le plan de mobilité local et régional ne le permet pas”.

3) Comment envisagez-vous la gestion et la promotion du tourisme à Comines ?

A.L. “Comines-Warneton est riche de son passé et regorge de pépites historiques, culturelles et touristiques à exploiter. Malheureusement, la majorité n’a pas su développer intramuros son tourisme tant sur sa filière historique qu’environnementale ou récréative. La tentative de synchronisation des services, pourtant nécessaire, a échoué. Des partenariats entre les différents sites, les hébergements et les entreprises privées doivent être envisagés. Des passeports avec d’autres villes ainsi que des tickets combinés doivent être créés. Le folklore local devrait rayonner autour et au-delà de Comines-Warneton.

Outre les activités sportives et récréatives attirant de nombreuses familles à Comines-Warneton, nous devons développer l’écotourisme familial, mettant en valeur notre environnement et son riche passé historique. Par ailleurs, le partenariat avec les villes limitrophes doit être exploité et des bornes WIFI gratuites installées sur les sites publics”.

4) Que proposez-vous pour redynamiser le commerce local à Comines ?

A.L.  “Le commerce local est vital et doit attirer toute l’attention des gestionnaires communaux. Même si la situation générale n’est actuellement pas propice aux commerces de proximité, une dynamique de la ville en faveur de nos artisans et commerçants aurait dû être mise en place depuis longtemps.

Nous souhaitons une mise en valeur des centres villes mais également de nos villages. Les circuits courts et les produits locaux doivent être favorisés, à l’initiative des commerçants et des PME. Ainsi, des coopératives agricoles et marchés à thème assurant la promotion de nos produits du terroir serons mis en place (marché nocturne, foires artisanales et commerciales, etc.). Nous utiliserons les nouvelles technologies pour la promotion et le développement des commerçants, artisans et PME  à travers une plateforme commerciale et de vente en ligne.

Exemple symptomatique : les moribonds marchés hebdomadaires renaissent de leurs cendres un mois avant les élections”.

Quelle est la mesure phare que vous prendriez lors de la prochaine mandature communale ?

A.L.  “Permettre une implication plus directe des citoyens dans la vie communale, par nécessité de transparence et dans un but de participation citoyenne, à travers différentes mesures. Nous organiserons des rencontres et consultations populaires sur base périodique. Les séances du Conseil communal et réunions publiques seront retransmises en direct via le site de la ville et les réseaux sociaux. Les citoyens auront la possibilité d’interpeler les mandataires lors de chaque conseil communal. Dans la même logique, les citoyens auront la possibilité de recours auprès d’un médiateur local neutre et impartial qui les aidera en cas de litige. L’accueil du citoyen lors des réunions publiques et du conseil communal doit être amélioré, tout comme au sein de l’administration communale”.


cat-2083492_640-min.jpg?fit=640%2C390

21 septembre 2018

GAIA (Groupe d’Action dans l’Intérêt des Animaux asbl) est l’association de défense des animaux la plus influente et une des plus connues en Belgique. Nous pensons que les animaux doivent être traités avec respect et qu’ils ont le droit à une existence digne. Nous œuvrons en faveur d’une relation homme – animal qui soit empreinte d’humanité et de justice.

Dans ce cadre et dans la perspective du scrutin communal du 14 octobre prochain, cette association a démarché et approché les 262 communes de Wallonie en vue de leur soumettre un questionnaire reprenant 9 thématiques relatives au bien-être et à la protection animale. Cette enquête a permis à l’asbl GAIA de déterminer en fonction des réponses reçues, le degré d’implication pour la cause animale dans chaque  commune.

A noter que les dirigeants de chaque commune (Bourgmestre ou échevin en charge du bien-être animal, si existant) ont été contactés par voie écrite, par mail ou oralement afin de collecter un maximum de questionnaires complétés en vue d’établir un classement révélateur en matière de bien-être animal à l’échelle locale, tant en Wallonie, qu’à Bruxelles et en Flandre. Source : www.jevoteanimaux.be

A Comines-Warneton, le bilan est assez simple à définir : notre commune et ses dirigeants n’ont pas répondu à l’appel lancé par GAIA. Nous déplorons ce désintéressement total, tout comme l’absence d’échevin et de commission en charge du bien-être et de la protection animale.

Avec le collectif Ensemble, nous nous engageons à créer cet échevinat manquant et à impliquer la commune en collaboration avec la SPA à augmenter fortement la prise en compte du bien-être animal à Comines-Warneton.

Ensemble et… pour les animaux !

Vaneeckhoutte Marlène et Castelain Arnaud


Ensemble-pour-vous.png?fit=280%2C197

20 septembre 2018

Le Collectif Ensemble réagit aux remarques infondées et fausses rumeurs propagées par la majorité Action-PS dans une lettre ouverte, remise à la presse. Découvrez ci-dessous le texte, ou ouvrez le document sous format pdf : Lettre ouverte Ensemble

 

Lettre ouverte aux membres du personnel de l’Administration communale, du CPAS, des ASBL et des services para-communaux de Comines-Warneton,

 

Madame, Monsieur,

Chers membres du personnel de l’Administration communale, du CPAS, des ASBL et des services para-communaux,

L’Administration communale, le CPAS, les ASBL et les services para-communaux constituent l’un des plus gros employeurs de notre entité, permettant à de nombreuses familles de vivre et de travailler dans notre commune.

Les élections communales approchant à grands pas, vous ressentez probablement un climat parfois tendu. De nombreuses rumeurs circulent et peuvent vous faire craindre des pertes d’emplois en cas de basculement de majorité.

Le collectif ENSEMBLE tient à démentir ces rumeurs ! Il a, au contraire, conscience de l’importance de ces emplois, du travail fourni, de la qualité des équipes et il veut les consolider et les valoriser.

Ainsi, le collectif ENSEMBLE veillera au maintien des emplois communaux après la réforme des points APE (Aides à la Promotion de l’Emploi), qui vise à apporter un financement structurel aux secteurs qui ne peuvent se passer de ces aides (petite enfance, aide aux personnes handicapées, enseignement, etc.), tout en rationalisant les autres secteurs. Le Collectif ENSEMBLE défendra le renforcement de ces emplois et sollicitera, le cas échéant, une aide complémentaire.

Le collectif ENSEMBLE tient à vous rappeler, comme le stipule l’Art. 62 de notre Constitution belge, que « Le vote est obligatoire et secret ». Dans l’isoloir, personne d’autre que vous ne sait et ne saura jamais pour qui vous votez. Vous êtes libre de voter sans crainte de représailles. Faire pression sur un électeur, demander une preuve de vote, photographier son bulletin,… est absolument illégal et punissable par la loi.

Le collectif ENSEMBLE s’est mis en ordre de marche POUR VOUS, pour que les choses s’améliorent à Comines-Warneton et surtout pour qu’au sein de l’Administration communale, du CPAS et des autres services qui en dépendent, chacun puisse travailler dans une atmosphère chaleureuse et apaisante, dans le respect de tous.

Sur le site Internet (www.ensemble2018.be), vous pourrez trouver de plus amples informations sur le Collectif, ses candidats et ses valeurs. Dans les prochaines semaines, son programme électoral y figurera. Il reprendra ses priorités, notamment en matière d’emploi communal.

Merci de faire confiance aux  membres du collectif ENSEMBLE le  14 octobre 2018.

Bien cordialement,

Le collectif ENSEMBLE


presse.jpg?fit=1200%2C859

18 septembre 2018

Merci aux journalistes présents à l’occasion de notre point presse. Retrouvez l’intégralité de l’article de M.-F. Philippo.

 

Le Collectif Ensemble est la seule liste de Comines-Warneton a présenter une liste sans doublons ! Preuve de notre succès, 36 candidats figurent soit à la commune, soit au CPAS (25 + 11).

Bonne chance à tous !

N’oubliez pas que vous pouvez voter pour plusieurs (même tous!) candidats à l’intérieur d’une même liste.


Polikarpova-min.jpg?fit=1200%2C800

17 septembre 2018

 Elena Polikarpova est 10e sur la liste au CPAS.

 

Elena, pourquoi t’engager en politique ?

Vu mon parcours professionnel et personnel, vous pouvez constater que je n’ai jamais cherché la facilité. Menant toujours une vie active, je me sens maintenant un peu renfermée. M’engager en politique, c’est une occasion pour moi de me sentir utile.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Dans ce Collectif, il y a beaucoup de gens que je connais personnellement. Ils m’acceptent comme je suis, sans préjugés, sans coller des étiquettes. Mes origines, mon accent, cela ne les dérange pas. Donc, c’est toute à fait logique que j’ai rejoint ce mouvement.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

La convivialité, le bon voisinage, la gentillesse des gens. Étant issue d’une grande métropole de 6 millions d’habitants, cela me manquait…

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

La mobilité doit être plus adaptée et plus sécurisée, surtout pour les piétons et les cyclistes, sans  oublier les PMR. L’aménagement des aires des jeux existantes et la création de nouvelles, plus adaptées à l’âge des enfants (petite enfance, pré-ado, ado). L’aménagement des espaces verts existants (qui sont peu nombreux malheureusement)  et la création de nouveaux.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Rendre la vie de ses habitants plus sécurisée, plus confortable et pourquoi pas, plus heureuse!

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Je suis très ouverte aux gens, très à l’écoute, toujours prête à leur rendre service. Je suis plutôt optimiste, j’affronte les moments difficiles de ma vie avec une certaine philosophie, je ne me décourage pas.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Ma famille: mon mari et mes enfants. Je me sacrifie quotidiennement pour leur bien mais ils le méritent vraiment.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

Le film “Le  Professionnel” avec Jean-Paul Belmondo en rôle  principal et Morricone pour la  musique.

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La fidélité !

 

Quelle est ta citation préférée ?

Carpe Diem (Quam minimm credula postero) qui signifie: Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain. La vie des humains est très courte, très  fragile. Il faut profiter de chaque  moment, chaque instant pour être heureux. On est trop stressés, on veut tout contrôler, tout planifier d’avance mais la vie est souvent imprévisible. Il faut savoir accepter cela et ne pas stresser pour rien.

 

Quels sont tes hobbys ?

La culture, l’histoire, la géographie.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un hérisson, il est  comme la plupart de nous, sensible et fragile à l’intérieur mais montre ses piques en cas de danger.

 

 

 


31961850_611183975891952_4341185194259120128_n-1.jpg?fit=756%2C796

16 septembre 2018

Steve Leturcq-Callens ou mieux connu sous “Mr Eldi” a 34 ans et est père de famille et jeune marié. Commerçant à la devise bien connue, il se veut avant tout “droit dans ses bottes”. Avec un franc parlé, déroutant parfois, il compte apporter de la fraîcheur et du renouveau dans la politique locale.

 

Steve, pourquoi t’engager en politique ?

A défaut de m’engager en politique, je souhaite surtout m’engager à améliorer le quotidien, le cadre de vie et l’environnement de tout un chacun là où je vis, c’est-à-dire dans l’entité de Comines-Warneton.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Le collectif a cette chance d’être complet dans les profils des membres qui le composent : il y a des jeunes et des moins jeunes, de l’expérience et de la fraîcheur, de la spontanéité et de  la réflexion. Lorsque je regarde le Collectif, j’ai l’impression de voir une belle représentation de la population.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

Il fait bon vivre dans nos villages, les gens sont agréables, on discute. Il y a un tissu associatif très intéressant mais cela doit être bien mieux soutenu et organisé.

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

L’essentiel n’est pas ce que je souhaiterais changer, mais bien ce que la majorité des citoyens souhaiteraient changer. C’est pour cela que je pense qu’il est temps de changer de majorité politique pour qu’enfin la majorité citoyenne soit entendue.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

L’éducation par le sport et la culture, mais aussi tenter d’attirer de l’emploi qualifié. Remettre le local au centre des décisions.

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Je suis têtu mais pas borné. Je suis de nature à analyser la situation avant d’agir ! Français mais “je me soigne”… car résidant en Belgique depuis longtemps et marié à une Belge.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Deux femmes sortent du lot, ma maman et mon épouse qui, bien que différentes, présentent une force de caractère admirable.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

“Islande” de Fabien Dumont bien sûr, ou alors Sport Foot Magazine.

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La fidélité !

 

Quelle est ta citation préférée ?

Sans surprise : “le commerce local, c’est vital!”

 

Quels sont tes hobbys ?

Commerçant, j’ai la chance de faire un métier qui est une passion avant tout. Le foot fait partie de mes hobbys, bien plus en tribune que sur le terrain… il faut bien l’avouer. Puis vient ma p’tite famille qui est mon passe temps favori bien que trop peu présent à mon goût.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

“Malheureux”… quel que soit l’animal que je choisirais, je serais malheureux car les animaux sont bien trop maltraités sur cette planète !

 

 

 


42229178_761299747572520_2300019694985281536_n-min.jpg?fit=280%2C373

14 septembre 2018

Pour Ensemble, l’environnement et le “made in Belgium” sont importants. Et quand c’est possible, on choisit des fournisseurs locaux. Parce que nos idées, nous ne les inscrivons pas seulement dans notre programme, nous les mettons en application tous les jours !

Le graphisme a été réalisé par une jeune graphiste belge. Les badges sont 100% made in Belgium, par le biais d’une petite startup. La vidéo est réalisée par un jeune cinéaste qui poursuit ses études. Nos tracts sont imprimés sur du papier recyclé, raison pour laquelle le papier a une apparence brunâtre.

Une belle campagne en perspective, et plein de surprises à venir, au cours des 4 prochaines semaines…

A bientôt !

Le Collectif Ensemble