Moeneclaey-min.jpg?fit=1200%2C1800

27 septembre 2018

Johanna Moeneclaey est née à Comines au sein d’une famille nombreuse de sept enfants. A 17 ans 1/2, dès sa sortie des humanités supérieures, elle commence à travailler à Comines pour l’enseigne Unic. Par la suite, elle est engagée comme secrétaire chez Bentex. En mai 1973, elle rejoint la Gendarmerie en tant que personnel civil auxiliaire au district de Mouscron, puis à la brigade de Comines. Après la fusion des polices, elle accède à la fonction de secrétaire de direction du Chef de Corps de la Police locale de Comines-Warneton.

 

Johanna, pourquoi t’engager en politique ?

Je n’avais jamais songé à faire de la politique, engagement incompatible avec ma profession. Lorsque le Collectif Ensemble m’a proposé de les rejoindre, j’y ai vu l’occasion tout d’abord de comprendre davantage le fonctionnement de la vie politique au niveau local, mais surtout de m’engager dans ma commune conjointement au milieu socio-culturel, milieu dans lequel j’ai toujours œuvré bénévolement et contribué dans l’organisation et la logistique d’activités diverses.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

J’y ai trouvé une équipe responsable, sérieuse qui travaille sans relâche pour sa commune et où règne une ambiance très conviviale. Je partage l’ambition du collectif qui est d’être à l’écoute des citoyens et dont le but est d’améliorer leur quotidien. L’association des générations dans notre collectif permet d’engendrer de très bonnes idées et de trouver des solutions pour que les jeunes et les moins jeunes puissent vivre ensemble à Comines-Warneton en toute sérénité.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

La configuration géographique spécifique de Comines-Warneton est telle que nous vivons à un carrefour entre la Flandre et la France, amenant une grande richesse culturelle et économique. Son histoire, du moyen-âge à aujourd’hui, se reflète dans le folklore de l’entité.

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

Surtout rendre à Comines-Warneton son esprit démocratique. C’est par le biais de la transparence que l’on obtiendra une qualité de vie pour tous les citoyens et que les décisions prises trouveront un sens.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Il y a beaucoup à faire dans notre entité, un « changement » me semble indispensable à la bonne gestion de celle-ci notamment au niveau de la sécurité des personnes, des biens, de l’emploi et la préservation des nuisances environnementales. J’en veux pour exemple :

  • l’état des routes fréquentées régulièrement par les riverains qui est inadmissible et représente un réel danger.
  • la fluidification de la circulation dans les centres-villes, l’aménagement des voieries est indispensable pour permettre aux habitants de pratiquer une mobilité douce, donner l’envie de prendre leur vélo pour faire ses courses, flâner, se rendre au travail et les jeunes à l’école. Une activité quotidienne qui auraient un impact sur l’environnement, le budget des ménages, la santé de nos concitoyens et favoriserait le commerce de proximité.
  • Et bien d’autres choses pour les jeunes, les seniors, le tourisme….

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

J’aime voir les gens heureux et rendre service me fait toujours plaisir. J’aime le contact des personnes et leur accorder ma confiance. J’aime le travail bien fait, on me dit  « perfectionniste » : mon principe est que lorsqu’on fait quelque chose, autant le faire bien ! Je suis une femme de « défis » et je crois qu’ « Ensemble » est un très beau challenge.

Le théâtre est une vraie passion et ce depuis très longtemps. Depuis 34 ans je suis membre  de la Troupe Arc-en-Ciel de Bas-Warneton dont je suis devenue la présidente et l’organisatrice principale. Tous les ans, à l’aide d’une équipe formidable, nous montons une pièce de théâtre pour le plaisir d’un public de plus en plus nombreux. Mais j’ai également fait partie du Théâtre patoisant Cominois, de la Troupe FANTASIA et j’ai également participé à plusieurs spectacles de mémoires collectives relatifs à la guerre 14-18 à Ploegsteert.

Je suis également férue de lecture et de jeux de lettres, mots croisés et de jeux télévisés dans le même style. Je ne peux me passer de musique.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Ma petite famille dont mon mari Wilfried qui, même s’il ne l’avoue pas, est mon plus grand fan, mes deux magnifiques filles : Caroline (mon coach) et Anne-Sophie (qui me soutient à fond) et mes cinq petits-enfants, Julien, Louis, Clara, Rodrigue et Maxime à qui je dédie ce challenge car ils font partie de la génération future à laquelle j’espère pouvoir apporter ma contribution pour les années à venir.

En plus de ma famille, j’ai toujours admiré les personnes qui s’impliquent dans l’humanitaire.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

Pas un livre, mais deux. J’ai toujours dit qu’un jour, je lirai la Bible et le Coran en entier. Sur une île déserte j’aurais enfin le temps.

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La sincérité, le sourire et la bonne humeur.

 

Quelle est ta citation préférée ?

Le bonheur, c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles (Indira Gandhi).

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un chien, eu égard à ma petite chienne « fifijo » qui depuis 9 ans nous comble de bonheur par sa gentillesse et son amour.

 

 


Polikarpova-min.jpg?fit=1200%2C800

17 septembre 2018

 Elena Polikarpova est 10e sur la liste au CPAS.

 

Elena, pourquoi t’engager en politique ?

Vu mon parcours professionnel et personnel, vous pouvez constater que je n’ai jamais cherché la facilité. Menant toujours une vie active, je me sens maintenant un peu renfermée. M’engager en politique, c’est une occasion pour moi de me sentir utile.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Dans ce Collectif, il y a beaucoup de gens que je connais personnellement. Ils m’acceptent comme je suis, sans préjugés, sans coller des étiquettes. Mes origines, mon accent, cela ne les dérange pas. Donc, c’est toute à fait logique que j’ai rejoint ce mouvement.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

La convivialité, le bon voisinage, la gentillesse des gens. Étant issue d’une grande métropole de 6 millions d’habitants, cela me manquait…

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

La mobilité doit être plus adaptée et plus sécurisée, surtout pour les piétons et les cyclistes, sans  oublier les PMR. L’aménagement des aires des jeux existantes et la création de nouvelles, plus adaptées à l’âge des enfants (petite enfance, pré-ado, ado). L’aménagement des espaces verts existants (qui sont peu nombreux malheureusement)  et la création de nouveaux.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Rendre la vie de ses habitants plus sécurisée, plus confortable et pourquoi pas, plus heureuse!

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Je suis très ouverte aux gens, très à l’écoute, toujours prête à leur rendre service. Je suis plutôt optimiste, j’affronte les moments difficiles de ma vie avec une certaine philosophie, je ne me décourage pas.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Ma famille: mon mari et mes enfants. Je me sacrifie quotidiennement pour leur bien mais ils le méritent vraiment.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

Le film “Le  Professionnel” avec Jean-Paul Belmondo en rôle  principal et Morricone pour la  musique.

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La fidélité !

 

Quelle est ta citation préférée ?

Carpe Diem (Quam minimm credula postero) qui signifie: Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain. La vie des humains est très courte, très  fragile. Il faut profiter de chaque  moment, chaque instant pour être heureux. On est trop stressés, on veut tout contrôler, tout planifier d’avance mais la vie est souvent imprévisible. Il faut savoir accepter cela et ne pas stresser pour rien.

 

Quels sont tes hobbys ?

La culture, l’histoire, la géographie.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un hérisson, il est  comme la plupart de nous, sensible et fragile à l’intérieur mais montre ses piques en cas de danger.

 

 

 


31961850_611183975891952_4341185194259120128_n-1.jpg?fit=756%2C796

16 septembre 2018

Steve Leturcq-Callens ou mieux connu sous “Mr Eldi” a 34 ans et est père de famille et jeune marié. Commerçant à la devise bien connue, il se veut avant tout “droit dans ses bottes”. Avec un franc parlé, déroutant parfois, il compte apporter de la fraîcheur et du renouveau dans la politique locale.

 

Steve, pourquoi t’engager en politique ?

A défaut de m’engager en politique, je souhaite surtout m’engager à améliorer le quotidien, le cadre de vie et l’environnement de tout un chacun là où je vis, c’est-à-dire dans l’entité de Comines-Warneton.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Le collectif a cette chance d’être complet dans les profils des membres qui le composent : il y a des jeunes et des moins jeunes, de l’expérience et de la fraîcheur, de la spontanéité et de  la réflexion. Lorsque je regarde le Collectif, j’ai l’impression de voir une belle représentation de la population.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

Il fait bon vivre dans nos villages, les gens sont agréables, on discute. Il y a un tissu associatif très intéressant mais cela doit être bien mieux soutenu et organisé.

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

L’essentiel n’est pas ce que je souhaiterais changer, mais bien ce que la majorité des citoyens souhaiteraient changer. C’est pour cela que je pense qu’il est temps de changer de majorité politique pour qu’enfin la majorité citoyenne soit entendue.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

L’éducation par le sport et la culture, mais aussi tenter d’attirer de l’emploi qualifié. Remettre le local au centre des décisions.

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Je suis têtu mais pas borné. Je suis de nature à analyser la situation avant d’agir ! Français mais “je me soigne”… car résidant en Belgique depuis longtemps et marié à une Belge.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Deux femmes sortent du lot, ma maman et mon épouse qui, bien que différentes, présentent une force de caractère admirable.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

“Islande” de Fabien Dumont bien sûr, ou alors Sport Foot Magazine.

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La fidélité !

 

Quelle est ta citation préférée ?

Sans surprise : “le commerce local, c’est vital!”

 

Quels sont tes hobbys ?

Commerçant, j’ai la chance de faire un métier qui est une passion avant tout. Le foot fait partie de mes hobbys, bien plus en tribune que sur le terrain… il faut bien l’avouer. Puis vient ma p’tite famille qui est mon passe temps favori bien que trop peu présent à mon goût.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

“Malheureux”… quel que soit l’animal que je choisirais, je serais malheureux car les animaux sont bien trop maltraités sur cette planète !

 

 

 


thumbnail_Thérèse-souriante-min.jpg?fit=1200%2C800

14 septembre 2018

Thérèse Desbuquoit est née en 1948. Elle  habite au 104, rue de Ten Brielen à Comines. Infirmière de formation, elle travaille actuellement (bénévolement) comme assistante dentaire de son fils Nicolas Demeulenaere. Elle a deux enfants, Marie et Nicolas (dentistes comme feu leur papa Patrick Demeulenaere) et 4 petits enfants : Constantin, Louis, Joseph et Olivia !”

 

Pourquoi t’engager en politique ?

Je m’engage pour venir en aide aux plus malheureux ou malchanceux de notre commune.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

J’aime la diversité des opinions et des compétences réunies dans un même objectif humaniste et solidaire.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

Comines-Warneton est encore une ville à dimension humaine dans laquelle il fait bon vivre.

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

J’aimerais surtout qu’il y ait plus de clarté et d’équité dans sa gestion.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Rétablir un dialogue vrai avec tous les citoyens sans hypocrisie aucune !

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

J’aime le travail bien fait, et toujours achevé.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

La regrettée Madame Simone VEIL

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

L’ouvrage de Jacqueline Kelen «L’esprit de solitude »

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La sincérité, la confiance.

 

Quelle est ta citation préférée ?

Impossible n’est pas français : pour chaque problème il y a une solution !

 

Quels sont tes hobbys ?

La lecture, la musique, les voyages.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un chat !

 

 

 


Denturck-Mispelaer-min.jpg?fit=1200%2C1317

7 septembre 2018
“Ensemble, vers un meilleur avenir pour notre ville avec une gestion saine ,une politique démocratique et transparente. Je m’y engage… !”

Françoise, ton engagement en politique et pour ta commune n’est pas neuf. Pourquoi t’engager sur les listes Ensemble pour les prochaines élections communales ?

Je m’engage pour plusieurs raisons : par goût personnel pour la politique, parce que je ne suis pas satisfaite de la conduite actuelle des affaires communales et aussi pour apporter mes connaissances dans les domaines de la mobilité, de la sécurité et de la signalisation routière.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Le côté apolitique du collectif, la possibilité de discuter de ses idées et d’argumenter, les décisions prises en concertation.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

Les conditions de vie, la convivialité de ses habitants et la diversité de la vie locale…

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

J’aimerais changer de nombreuses choses à Comines-Warneton ! La politique communale dans de nombreux domaines : économie, emploi (surtout pour les jeunes), commerces et industries, la mobilité pour de meilleures conditions de déplacements pour tous les usagers, les finances pour une gestion saine et cohérente, mais aussi le fonctionnement communal en général : réorganiser et optimaliser notre Ville. Le tourisme a également besoin d’un souffle nouveau, tout comme l’enseignement et la formation professionnelle, mais aussi la culture…

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

J’aimerais changer de nombreux aspects de notre vie communale. Voici mes six priorités pour Comines-Warneton :

(1) Une mobilité facilitée et aisée pour tous les usagers, avec l’élaboration d’un  nouveau plan communal de mobilité pour une réflexion approfondie sur les nombreux problèmes actuels

(2) Améliorer l’accès à l’emploi des jeunes et diminuer le taux de chômage notamment par une concertation entre les établissements d’enseignement secondaires et les entreprises  et artisans et commerçants de l’entité pour la création de filières qualifiantes menant à l’emploi.

(3) L’enseignement et la formation professionnelle sont des enjeux importants et méritent une attention particulière de la part des mandataires communaux par une meilleure concertation avec les Directions et Pouvoirs organisateurs des écoles, le tout pour une information optimale des étudiants sur notamment les filières possibles du supérieur et sur les secteurs professionnels offrant de l’emploi.

(4) Les activités extra-communales : favoriser, encourager et aider les associations et leurs organisateurs (sans distinction politique), à mener à bien leurs projets.

(5) La culture passant par une réorganisation des activités du centre culturel davantage orientées vers la population et les associations locales.

(6) Le tourisme : comme pour le centre culturel beaucoup de choses sont à revoir, il y a énormément de travail de réorganisation à faire au niveau de l’office du tourisme et des autres organismes touristiques.

 

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Active, motivée et engagée dans les domaines qui me passionnent, je suis endurante et parfois obstinée, les obstacles ne me font pas peur… J’aime le contact avec le public et je n’hésite pas à prendre la parole pour défendre mes idées. En même temps, hypersensible, je rencontre parfois des moments de découragement, car je supporte difficilement le stress négatif et la pression. Très à l’écoute, je suis une confidente pour ceux qui sont dans la détresse et qui se confient à moi.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

En tant que Française de cœur, le général de Gaulle reste au premier plan pour son œuvre durant la 2e guerre mondiale. Tous les musiciens virtuoses, anciens et actuels, qui excellent dans leur art.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

Aucun film, mais des livres en quantité…

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La fidélité, le fait de pouvoir partager une amitié avec quelqu’un de différent, qui accepte la diversité et l’autre tel qu’il est.

 

Quelle est ta citation préférée ?

J’aime particulièrement ces deux citations : “Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années et patience” et “longueur de temps font plus que force et que rage.”

 

 

Quels sont tes hobbys ?

La lecture, les voyages improvisés.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Une féline : chatte, lionne ou tigresse… !

 

 

 


image2-min.jpeg?fit=747%2C1328

25 août 2018

Béa Marsac est née en France. Elle habite à Comines depuis 1982. Retraitée de l’office du Tourisme de Comines-Warneton, elle se consacre à sa famille, ses amis et ses relations. Elle aime les gens et à choisi de s’investir pour sa ville afin de rendre la vie de ses concitoyens plus agréable. Pour y arriver, elle sera à leur écoute. Ses parents sont tous les deux décédés, en 2000 et 2013. Béa a trois enfants et deux petits-enfants. Voici, ci-dessous, son interview.

 

Pourquoi t’engager sur les listes Ensemble pour les prochaines élections communales ?

Parce qu’en en tant que femme d’action, je préfère agir que subir. J’aime ma ville et je souhaite améliorer la vie de mes concitoyens.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Le rassemblement de personnes ayant des sensibilités politiques différentes, des âges différents, issues de milieux sociaux différents, de différentes nationalités, donc représentantes de la population de notre ville. Chacune de ces personnes souhaite une nouvelle politique pour sa ville car Comines-Warneton a réellement besoin de renouveau, de relève, de dynamisme . Le collectif Ensemble offrira ce changement par une écoute attentive des demandes de nos concitoyens

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

Grâce à sa situation géographique, au carrefour de la Flandre, de la Wallonie et de la France, Comines-Warneton est une ville ouverte aux autres. Nous devons profiter de cette situation géographique pour accueillir les autres (touristes et nouveaux résidents), montrer nos nombreux atouts touristiques, sportifs, culturels…

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

J’aimerais augmenter la sécurité. J’aimerais enrayer le népotisme. J’aimerais tenir les promesses faites aux citoyens. J’aimerais mettre en valeur nos richesses : nos nombreux musées, nos espaces naturels (Réserve Naturelle Ornithologique de Ploegsteert, les bois du Gheer et de Ploegsteert, les RAVEL), notre Bien et notre Bon vivre à Comines-Warneton.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Sécurité, Accueil et Écoute des citoyens.

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Je suis issue d’une famille de quatre enfants. Nos parents nous ont transmis le respect des autres. Je suis donc respectueuse, disponible, enthousiaste. J’aime les gens et j’aime rendre service,

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Tout d’abord, mon mari et tous ceux qui consacrent leur vie, soit professionnellement, soit bénévolement aux autres.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

Un dictionnaire!

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

Le respect, la fidélité, la générosité, l’humour.

 

Quelle est ta citation préférée ?

C’est plutôt une devise, “Semper Recte” : toujours droit. C’est la devise de ma famille. Exécuter la plus simple comme la plus importante des tâches le mieux possible, dans le respect de son propre travail et de celui des autres

 

 

Quels sont tes hobbys ?

La lecture, le sport, les repas en famille et entre amis, les framboises et les fraises.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un chat

 

 


Castrique-min.jpg?fit=1200%2C1238

20 août 2018

 

Pascale, pourquoi t’engager en politique ?

Afin de satisfaire la population avec mes idées et projets.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Ensemble nous pourrons faire bouger les choses, chacun a son mot à dire.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

Le comité des fêtes de Ploegsteert !

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

Les aménagements urbains, notamment les trottoirs.

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Toujours rendre service.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Etre à l’écoute des gens.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Mes parents.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

Gladiator et sa bande son, ainsi que le livre de Patricia Cornwell avec l’héroïne Kay Scarpetta.

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

Les fous rires imprévisibles.

 

Quelle est ta citation préférée ?

Si tu veux aller vite, marche seul, mais si tu veux aller loin, marchons ensemble !

(Proverbe africain)

Lorsque les êtres humains travaillent ensemble, les montagnes se changent en or.

(Proverbe chinois)

 

Quels sont tes hobbys ?

La lecture, les voyages improvisés.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un chien.

 

 

 


IMG_0597-min.jpg?fit=1200%2C1654

18 août 2018

 

Née en 1971, Myriam Lippinois est petite-fille et fille d’indépendants. Après l’école maternelle puis primaire à Warneton, c’est à Comines qu’elle poursuit ses études.  En 1991, elle obtient son diplôme de graduée en secrétariat et langues. De 1995 à 2014, elle travaille en collaboration avec Madame Chantal BERTOUILLE, Députée. Depuis 2015, elle est employée à la Mutualité Libérale Hainaut Ouest à Comines. Mariée et maman d’un adolescent de 17 ans, elle attache beaucoup d’importance à la famille et tout ce qui la touche.

 

Myriam, pourquoi t’engager en politique ?

Dès 1995, j’ai été plongée dans la marmite « politique ». C’est donc tout naturellement que j’ai franchi le pas, afin d’être à l’écoute de mes concitoyens

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

En lisant la définition du mot ensemble : « L’un avec l’autre – les uns avec les autres », tout est dit. Au sein du collectif, tout le monde a le droit d’exprimer ses idées, ses remarques, dans un but commun, le bien-être des habitants de Comines-Warneton.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

Notre commune regorge d’un patrimoine extraordinaire, de recoins magnifiques, que nous devons préserver et mettre en avant.

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

Changer, améliorer, adapter les lieux de vie communs, mais toujours en tenant  compte des remarques des personnes  concernées.

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Malgré ma discrétion, j’apprécie rencontrer, dialoguer, écouter les autres. Je suis disponible et j’essaie d’apporter mon aide à ceux qui m’interpellent.

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Faire en sorte que chacun se sente en sécurité dans notre commune est à mes yeux un point essentiel. J’attache également beaucoup d’importance à tout ce qui concerne la petite enfance, les enfants, les jeunes mais aussi les seniors.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Mes parents ont toujours été un exemple de courage pour moi. En tant que maman, j’ai aussi beaucoup d’admiration pour mon fils, qui chaque jour me comble un peu plus.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

« Trois petits pas dans le sable mouillé » d’Anne Dauphine JULLIAND.

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

La sincérité.

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un chat.

 

 

 


hugo-min.jpg?fit=955%2C960

1 août 2018

Hugo Clauw est un des benjamins de la liste du Collectif Ensemble. Il se présente en vue d’être élu. Son rêve ? Devenir Conseiller communal. Hugo est un jeune dynamique qui s’investit beaucoup pour sa Ville. Il est passionné de radio (vous pouvez suivre sa chaîne Youtube en cliquant ici), il réalise des vidéos et petits reportages concernant la Ville, ses concerts et activités pour les Jeunes.

Hugo est très présent à Carpe Diem, où il est très connu, et fait partie du Comité de la Ducasse des Cinq Chemins et est bénévole au Festival “J’veux du Soleil”. Nous lui souhaitons bonne chance dans cette campagne !

 

Hugo, pourquoi t’engager en politique ?

La politique et la gestion de ma Ville m’intéressent. Tous les jeudis ou presque, je regarde l’émission “Jeudi en Prime” sur la RTBF, après le JT. Cela m’a donné l’envie de devenir politicien.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Dans le Collectif Ensemble, il y a beaucoup de personnes que je connaissais déjà : Didier Soete, Chantal Bertouille, Eric Devos, et d’autres encore. J’ai participé à plusieurs réunions avant de décider. Après réflexion, j’ai senti que ce groupe était fait pour moi. Je m’y sens bien !

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

Il y a beaucoup d’activités. Je pense notamment au Carpe Diem où je suis bénévole et bien connu.

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

Beaucoup de choses ! Je veux que Comines-Warneton soit encore plus belle et plus attrayante qu’aujourd’hui.

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité et tes hobbys ?

Je suis bénévole pour le festival de “J’veux du Soleil” de Comines-Warneton. J’adore la radio et je voudrais devenir amateur de radio en Belgique. Pour l’instant, j’étudie encore. Je me spécialise dans la restauration.

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Mon père, mes grands-parents, et les personnes que je connais du Collectif Ensemble 😉

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

Le livre sur le film de Tintin réalisé par Steven Spielberg. Comme film : tous les films que j’adore. La liste est longue. Impossible de choisir !

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

Leur amitié !

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un paon, un chien, un chat, un perroquet… pour leurs différentes qualités 😉

 

 

 


IMG_0860-min.jpg?fit=1200%2C1420

30 juillet 2018

Pascale Giroul habite Comines depuis 15 ans et aime y vivre.  Maman de Manon, elle est mariée à Jean-Philippe Mille. Grande habituée des trains (elle est une navetteuse quotidienne vers Bruxelles), elle travaille comme secrétaire médicale. Grâce à son travail, elle a un grand sens de l’écoute. Elle aime donner du temps pour la population. Pascale adore parler, rencontrer les habitants, venir au contact des gens et, surtout, réfléchir à des solutions pour Comines-Warneton.

Sa priorité en se présentant comme conseillère communale, est la petite enfance. Ancienne puéricultrice, elle aime les enfants et souhaite défendre ardemment les familles. Il faut, selon elle, plus de places en crèches et des partenariats avec les entreprises, ainsi qu’offrir aux parents la possibilité de faire garder leurs enfants malades.

Découvrez son interview  !

 

Pourquoi t’engager en politique ?

La politique est un engagement important pour moi.

 

Qu’est-ce qui te plait dans le collectif Ensemble ?

Ce qui me plait dans le collectif, c’est de réfléchir justement tous ensemble, avec des personnes qui viennent d’horizons différents, exercent différents métiers. Qui ont ou non de l’expérience, un passé différent… Et qui, par conséquent, ont de leur ville une vision différente. Toutes ces expériences différentes sont enrichissantes.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ta ville ?

J’aime le côté accueillant de mes concitoyens, même si nous ne connaissons pas toujours notre voisin. J’apprécie la nature, les espaces verts, pouvoir me promener à pied ou à vélo sur nos chemins de Ravel.

 

Qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta ville ?

Je voudrais donner un coup de pouce aux gens afin qu’ils puissent s’engager dans leur projet. Pouvoir apporter un renouveau, donner la chance à des commerces de s’établir à Comines-Warneton. Des commerces que la population souhaite… c’est à dire dont elle a vraiment besoin. C’est cela le plus important, au-delà de l’impact financier pour la Ville. Le centre du Bizet l’illustre tristement. Pour reprendre le slogan d’un ami : « Le commerce local c’est vital ! »

J’aimerais donner aux personnes âgées, ou à tous ceux qui n’ont pas de moyen de locomotion dans nos villes et coins retirés de l’entité, la possibilité de s’approvisionner de denrées alimentaires, de soupes en hiver. Je souhaite organiser des rencontres avec nos voisins (Fête dans chaque rue).

J’aime la jeunesse. Je veux donner la place aux jeunes, réussir à sortir les jeunes de chez eux, grâce à des spectacles, concerts, films en plein air, animations sportives, etc. Nous avons un beau terrain de foot, il faut en profiter. J’aimerais éveiller les jeunes à l’écologie, au respect de nos villes…

L’intergénérationnel m’intéresse beaucoup. Organiser des rencontres dans les homes pour les personnes âgées, proposer des activités intergénérationnelles (par exemple un goûter), serait un plus. Apporter de la place dans les crèches, des facilités aux parents qui ont des horaires parfois décalés. Faciliter la garde d’enfants quand ils sont malades et lorsque, parfois, les parents n’ont pas de solution de garde et ce même le matin…

En une phrase : oser les changements. Il ne faut pas avoir peur !

 

Quelles sont tes priorités pour Comines-Warneton ?

Écouter les demandes des habitants, essayer de répondre à leurs besoins et à leurs envies, afin de mieux vivre dans notre ville, et ce pour toutes les catégories de personnes, du plus jeune au moins jeune, du plus chanceux au plus démuni. Et essayer d’apporter un côté jeune, des idées innovantes. Pouvoir donner mon avis sur des décisions à prendre.

 

Dis-en un peu plus sur ta personnalité?

Je suis une personne assez joviale, qui aime le contact avec les personnes. Je suis très disponible pour écouter et je me démène pour essayer de trouver des solutions aux problèmes. Je suis une fonceuse !

 

Quels sont tes hobbys ?

Le vélo, les promenades, le ski, la famille… Rencontrer les gens.

 

Quelle est ta citation préférée ?

Une qui me tient tout particulièrement à cœur, et à laquelle je pense quand je veux atteindre un but : « Quand on veut, on peut ! »

 

Qui admires-tu dans la vie ?

Mon Papa.

 

Le livre ou le film que tu emporterais sur une île déserte ?

La Boum

 

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?

Leur spontanéité, leur confiance, l’écoute, le partage…

 

Si tu étais un animal, tu serais… ?

Un colibri (mon totem scout), car ce minuscule oiseau est vif et plein de couleurs (comme moi, je suis énergique, vive dans mon esprit et bien dans mon corps) !