ob_cc1318_ob-2107a5-merci-grenoble-occasion-meub.jpg?fit=343%2C240&ssl=1

14 octobre 2018

L’équipe ENSEMBLE vous remercie pour vos témoignages de sympathie et votre soutien lors de ce scrutin du 14 octobre.

Vous avez été nombreux à rougir les listes Ensemble, ce qui nous vaut 5 sièges au Conseil Communal et 2 au Conseil de l’Action sociale.

De tout coeur, merci !


lily-min.jpg?fit=480%2C640&ssl=1

7 octobre 2018

 

Je tiens à réagir et à m’expliquer suite au débat Notélé et aux propos relayés à mon encontre via la page Facebook personnelle du Président du C.P.A.S.

 

Sachez faire la part des choses et analyser objectivement mes propos ! J’ai premièrement souligné le comportement admirable et exemplaire des membres du personnel. Ils se reconnaîtront sans aucun doute.

 

J’ai, lors du débat, soulevé les problèmes liés à certains comportements professionnels que je qualifierai de décevants et inappropriés. Ces comportements, des familles me les ont rapportés à plusieurs reprises et notre expérience personnelle n’a malheureusement fait que conforter cette triste réalité.

Taxer mes propos de diffamant et mensongers  relève d’une récupération politique inacceptable par le Président du CPAS dont la retenue laisse à désirer.

 

De par votre fonction, vous n’ignorez pas que la maltraitance peut être physique, verbale ou comportementale. Le terme « maltraitance » peut vous paraître extrême mais qu’on la qualifie de : négligence, d’incompétence, de faute professionnelle ou de désintérêt, c’est toujours au final au détriment de la personne âgée.

 

Il est cependant étrange que suite à mon intervention, le Président du CPAS stigmatise lui-même le Home Paul Demade auquel je n’ai fait aucune allusion ! Tout a été enregistré, je n’invente rien…

Aurait-il eu connaissance de certains problèmes ? Bien que membre du Bureau Permanent, je n’en ai eu vent.

 

Vos directions respectives doivent avec votre collaboration savoir faire preuve de discernement et être en mesure d’analyser les comportements suspects afin d’éviter des dépôts de plaintes intempestifs et actions en justice, le plus souvent stériles.

La majeure partie de ces problèmes peuvent être gérés en interne avec votre concours et votre bonne foi pour que nos résidents puissent profiter pleinement et en toute insouciance de leurs séjour dans leur maison de repos.

 

Comme je l’ai d’emblée annoncé lors du débat, j’ai parlé avec mon cœur. Sans prétention aucune, j’estime avoir fait preuve de courage en abordant ce sujet tabou pour le bien-être inconditionnel de tous nos résidents.

 

Pour que nos maisons de repos où vous travaillez puissent à l’avenir servir de modèle et devenir le premier choix en la matière à Comines-Warneton, nous devons, ensemble, éradiquer toute forme de négligence à l’encontre des personnes âgées.

Vous en êtes les acteurs principaux. Ne doutez jamais que je ne sois pas moi aussi fier de votre travail qui mérite plus que tout autre une revalorisation amplement méritée.

 

Votre plus belle récompense doit être un sourire sur le visage des résidents que vous côtoyez chaque jour.

 

Un nouveau départ pour les maisons de repos du CPAS peut être amorcé ensemble avec vous.

 

Merci.

 

Arnaud CASTELAIN

Membre du Bureau Permanent du CPAS.

Tête de liste CPAS – collectif Ensemble.


ballot-box-32384_640.png?fit=640%2C504&ssl=1

4 octobre 2018

Chers citoyens de Comines-Warneton,

Bien voter, accomplir son devoir citoyen, passe par une bonne information. Lisez, comparez les programmes des différents partis.

Retrouvez en suivant les liens suivants :

  • le programme intégral (56 pages) : nos constats, pistes d’amélioration et propositions positives et concrètes.
  • le programme synthétique (1 page), reçu dans vos boîtes-aux-lettres cette semaine.

Bonne lecture !

Nos candidats se tiennent à votre disposition si vous avez des questions. N’hésitez pas à nous solliciter, c’est notre rôle !

Le Collectif Ensemble


tombstone-660890_640-min.jpg?fit=640%2C423&ssl=1

1 octobre 2018

Gestion de nos cimetières : c’est l’hécatombe.

 « La gestion d’une commune se lit au travers de la gestion de ses cimetières »  – Chantal Bertouille.

 

Lorsque Chantal BERTOUILLE hérita de la compétence des cimetières à Comines-Warneton, la situation était loin d’être parfaite, tombes à l’abandon, volonté des familles non respectée, manque d’entretien, manque d’accessibilité,… En 2012, au terme de l’échevinat de Chantal Bertouille, nos cimetières étaient montrés en exemple en Wallonie et au-delà de nos frontières : publications, notoriété, reconnaissance parlementaire, intérêt international, etc.

 

En 2012, la coalition PS-ACTION a alors décidé de récupérer cette compétence, privant Chantal Bertouille de toute attribution. En 6 ans, le bilan de leur action destructive est honteux et inhumain : décisions prises dans la précipitation sans réfléchir, non-respect des lois, absence de gestion à moyen et long terme.

Voici quelques exemples parmi d’autres :

  • l’échevin ordonne de retirer toutes les fleurs devant les colombariums du cimetière du Bizet et, devant la réaction de la population, fait tout remettre !
  • Autre exemple : le 18 décembre 2017, dans le cimetière de Comines, sur ordre de l’échevin, la pelouse de dispersion est enlevée avec les cendres des défunts (la dernière dispersion datait de quelques jours seulement) et jetée où ??? Même constat dans d’autres cimetières de l’entité.

 

Population non informée, plaques souvenirs enlevées, cimetière ouvert pendant les travaux, surface de dispersion non conforme à la législation … A juste titre, la population est scandalisée, choquée.

 

Des familles ont porté plaintes, Chantal Bertouille a porté plainte … et les suites sont on ne peut plus claires : le Gouvernement wallon a conclu à une gestion non conforme à la loi et ordonne la remise en état des pelouses de dispersion (surface, matériaux et conception même des parcelles de dispersion).

 

Révoltées, scandalisées, les mots ne sont pas assez forts pour exprimer la douleur des familles.

 

Le collectif ENSEMBLE


cat-2083492_640-min.jpg?fit=640%2C390&ssl=1

21 septembre 2018

GAIA (Groupe d’Action dans l’Intérêt des Animaux asbl) est l’association de défense des animaux la plus influente et une des plus connues en Belgique. Nous pensons que les animaux doivent être traités avec respect et qu’ils ont le droit à une existence digne. Nous œuvrons en faveur d’une relation homme – animal qui soit empreinte d’humanité et de justice.

Dans ce cadre et dans la perspective du scrutin communal du 14 octobre prochain, cette association a démarché et approché les 262 communes de Wallonie en vue de leur soumettre un questionnaire reprenant 9 thématiques relatives au bien-être et à la protection animale. Cette enquête a permis à l’asbl GAIA de déterminer en fonction des réponses reçues, le degré d’implication pour la cause animale dans chaque  commune.

A noter que les dirigeants de chaque commune (Bourgmestre ou échevin en charge du bien-être animal, si existant) ont été contactés par voie écrite, par mail ou oralement afin de collecter un maximum de questionnaires complétés en vue d’établir un classement révélateur en matière de bien-être animal à l’échelle locale, tant en Wallonie, qu’à Bruxelles et en Flandre. Source : www.jevoteanimaux.be

A Comines-Warneton, le bilan est assez simple à définir : notre commune et ses dirigeants n’ont pas répondu à l’appel lancé par GAIA. Nous déplorons ce désintéressement total, tout comme l’absence d’échevin et de commission en charge du bien-être et de la protection animale.

Avec le collectif Ensemble, nous nous engageons à créer cet échevinat manquant et à impliquer la commune en collaboration avec la SPA à augmenter fortement la prise en compte du bien-être animal à Comines-Warneton.

Ensemble et… pour les animaux !

Vaneeckhoutte Marlène et Castelain Arnaud


Ensemble-pour-vous.png?fit=280%2C197&ssl=1

20 septembre 2018

Le Collectif Ensemble réagit aux remarques infondées et fausses rumeurs propagées par la majorité Action-PS dans une lettre ouverte, remise à la presse. Découvrez ci-dessous le texte, ou ouvrez le document sous format pdf : Lettre ouverte Ensemble

 

Lettre ouverte aux membres du personnel de l’Administration communale, du CPAS, des ASBL et des services para-communaux de Comines-Warneton,

 

Madame, Monsieur,

Chers membres du personnel de l’Administration communale, du CPAS, des ASBL et des services para-communaux,

L’Administration communale, le CPAS, les ASBL et les services para-communaux constituent l’un des plus gros employeurs de notre entité, permettant à de nombreuses familles de vivre et de travailler dans notre commune.

Les élections communales approchant à grands pas, vous ressentez probablement un climat parfois tendu. De nombreuses rumeurs circulent et peuvent vous faire craindre des pertes d’emplois en cas de basculement de majorité.

Le collectif ENSEMBLE tient à démentir ces rumeurs ! Il a, au contraire, conscience de l’importance de ces emplois, du travail fourni, de la qualité des équipes et il veut les consolider et les valoriser.

Ainsi, le collectif ENSEMBLE veillera au maintien des emplois communaux après la réforme des points APE (Aides à la Promotion de l’Emploi), qui vise à apporter un financement structurel aux secteurs qui ne peuvent se passer de ces aides (petite enfance, aide aux personnes handicapées, enseignement, etc.), tout en rationalisant les autres secteurs. Le Collectif ENSEMBLE défendra le renforcement de ces emplois et sollicitera, le cas échéant, une aide complémentaire.

Le collectif ENSEMBLE tient à vous rappeler, comme le stipule l’Art. 62 de notre Constitution belge, que « Le vote est obligatoire et secret ». Dans l’isoloir, personne d’autre que vous ne sait et ne saura jamais pour qui vous votez. Vous êtes libre de voter sans crainte de représailles. Faire pression sur un électeur, demander une preuve de vote, photographier son bulletin,… est absolument illégal et punissable par la loi.

Le collectif ENSEMBLE s’est mis en ordre de marche POUR VOUS, pour que les choses s’améliorent à Comines-Warneton et surtout pour qu’au sein de l’Administration communale, du CPAS et des autres services qui en dépendent, chacun puisse travailler dans une atmosphère chaleureuse et apaisante, dans le respect de tous.

Sur le site Internet (www.ensemble2018.be), vous pourrez trouver de plus amples informations sur le Collectif, ses candidats et ses valeurs. Dans les prochaines semaines, son programme électoral y figurera. Il reprendra ses priorités, notamment en matière d’emploi communal.

Merci de faire confiance aux  membres du collectif ENSEMBLE le  14 octobre 2018.

Bien cordialement,

Le collectif ENSEMBLE


41366268_287715891813577_844329285505253376_n-min.jpg?fit=720%2C960&ssl=1

4 septembre 2018

Ce mardi 4 septembre, des travaux de peinture étaient réalisés Chaussée de Ten-Brielen en vue d’améliorer les marquages au sol pour les cyclistes. Le Collectif Ensemble remercie le travail des ouvrier communaux mais déplore le calendrier imposé par les dirigeants.

Des travaux nécessaires, certes, mais le calendrier imposé par la majorité Action-PS est symptomatique de l’intérêt qu’ils donnent à la mobilité douce. N’aurait-il pas été plus décent et respectueux envers les écoliers et la mobilité douce de réaliser ces travaux plus tôt ? Pour l’été par exemple et, surtout, AVANT la rentrée scolaire et la reprise des cours !

La mobilité à Comines-Warneton reste problématique. La mobilité douce doit être au centre de notre attention, plus encore lorsqu’il s’agit de la sécurité de nos enfants.


40597844_555954868167757_969730519388389376_n.jpg?fit=960%2C720&ssl=1

3 septembre 2018

Les clients présents au marché ce lundi étaient bien plus nombreux que sous le marché couvert, auparavant. Mais ils étaient surtout unanimes : “enfin”… plus de convivialité, plus de choix, plus de vie, plus d’effervescence.

Tout semble indiquer que le déplacement du marché hebdomadaire vers le marché couvert fut une erreur stratégique de la majorité Action-PS et de son échevin du Commerce. Nos conseillers sortants l’ont indiqué et dénoncé à plusieurs reprises en Conseil communal… et ils ont été écoutés, quoique trop tard.

Le Collectif Ensemble déplore les pertes financières pour les commerçants et présents sur le marché, mais aussi pour les commerçants du centre-ville qui bénéficiaient, jadis, indirectement des avantages de la tenue de celui-ci. Espérons que le marché hebdomadaire de Comines puisse à nouveau prospérer…

Bravo aux commerçants qui ont tenu toutes ces années malgré les difficultés, et bienvenue aux nouveaux commerçants !